Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le potentiel créatif de l'Ukraine en 10 voitures.

L’industrie automobile ukrainienne ne se limite pas à la « Gorbaty » (ZAZ-965), à la « Volinianka» (Luaz-969) et à la Lanos. L’Ukraine a également montré son potentiel créatif avec quelques prototypes et voitures produites en toute petite série. Voici les dix voitures les plus représentatives.

1. ZAZ-970B (1962) : En 1962, l’usine Kommunar a présenté une gamme complète de véhicules à deux roues motrices dont le fourgon ZAZ-960B. Le design extérieur est l’œuvre du bureau d’étude de la marque. Le moteur de la ZAZ-965A, porté à 27 chevaux, était installé à l’arrière et était couplé à la boîte de vitesse standard. La charge utile était de 350 kg avec le conducteur et le passager. Par la disposition du moteur, l’accès à la cargaison ne pouvait se faire que par les portes latérales situées des deux côtés de la carrosserie.

2. ZAZ-110260 (1990) : Il s’agit d’un cabriolet sur la base de la Tavria développé par « ZAZ-Avtotechnika » et destiné avant tout à l’exportation. Certaines sources indiques que seulement trois cabriolets de ce type ont été fabriqués. Il est à noter que lors de son élaboration ce modèle a reçu l’indice « ZAZ-110260 », mais comme finalement l’Institut NAMI a refusé son homologation, il a été réutilisé pour désigner la version utilitaire de la Tavria avec son étrange hayon vertical.

3. KMZ-4 « Kiev » (1961) : A la fin des années 50, l’usine a travaillé sur la création d’un petit camion destiné aux artisans. Ce camion avait un moteur deux cylindres à plat à refroidissement par air de moto K-750 (développant 26 ch), installé sous la plateforme de chargement, une boîte quatre vitesses n'entraînant qu'une seule roue arrière ! La plateforme de chargement était en bois. Les freins et le mécanisme de direction provenait de la ZAZ-965. Durant leurs essais, les voitures se sont révélées bien nées mais leur mise en production s’est révélée rapidement impossible.

4. LuAZ-1301 (2002) : En avril 2002, le directeur général de LuAZ a annoncé que la décision finale sur la production en série du LuAZ-1301 avait été prise. En mai de la même année, on indiquait même prévoir la fabrication d’autres modèles que la 3 portes de base. On prévoyait que les investissements nécessaires pour la lancement en série de la production du LuAZ-1301 s’élèverait dans une première phase à 3 millions de dollars et le 17 septembre 2003, le Cabinet des Ministres de l’Ukraine a approuvé par décret ce programme d’investissements. Cependant deux semaines plus tard, le 1er octobre, une décret présidentiel a annulé la décision du gouvernement. Le LuAZ-1301 avait dans sa version de base un moteur MeMZ-2457 de 58 ch et une boîte cinq vitesses et l’on prévoyait aussi des versions avec moteurs VAZ.

5. LuAZ-1901 « Geolog » (1998) : Afin de relancer la demande, l’Usine Automobile de Loutsk a essayé de proposer aux consommateurs privés des voitures qui ne leur étaient pas accessibles auparavant. Au salon de Kiev SIA-99, LuAZ a présenté une véhicule tout-terrain portant le nom de « Geolog ». Avec ses trois essieux situés à égale distance, il pouvait franchir des tranchées et des fossés de plus de 1,4 mètre de large. La suspension était indépendante sur toutes les roues et grâce à l’empattement long le confort sur terrain accidenté était remarquable. La voiture pouvait franchir des pentes de 58% et des devers de 40°. Comme les autres LuAZ militaires, le 1901 était amphibie. C’est la rotation des roues qui permettait d’évoluer dans l’eau à une vitesse de 5 km/h. Le LuAz-1901 était équipé d’un moteur diesel de l’usine Malychev de Kharkov.

6. Start (1964) : Conçu et fabriqué en 1963 par l’Usine de Réparation Automobile et par l’usine « Stekloplastik » de Severodonetsk sur la base d’une GAZ-21, il n’a été fabriqué qu’à 150 exemplaires. L’extérieur est l’œuvre du designer Iouri Andros. Il est intéressant de noter que les travaux ont été menés sur une initiative privée et n’ont jamais reçu de soutien officiel. Un des exemplaires, celui offert au Premier secrétaire du PC d’Ukraine avait un système de communication autonome avec le KGB monté sur le toit.

7. « Zaria » (1966) : Cette voiture a été développée et fabriquée comme la Start par l’Usine de Réparation Automobile de Severodonetsk. Le projet était très sérieux puisqu’on avait mis en place la production d’une première série de 50 voitures et on avait même calculé son prix de vente (moins de 5,000 roubles de l'époque). Mais sa construction ne donna pas satisfaction et il fut décidé d’abandonner sa production. En 1966-67, la voiture a été exposée au VDNKh où elle a reçu plusieurs prix et distinctions honorifiques.

8. NAMI-LAZ-750 (1951) : En 1951, LAZ a produit un lot expérimental de 20 voitures électriques compactes. Plusieurs solutions originales avaient été adoptées comme par exemple un châssis-cage ou la carrosserie en profilés d’aluminium. Pour charger et décharger le courrier on pouvait soulever une trappe située sur le côté droit (qui se repliait sur le toit en position ouverte). L’alimentation se faisait par des batteries nickel-fer. L’autonomie était de 55 / 70 km et la vitesse maximale tournait aux alentours de 30 / 36 km/h. Les voitures ont été utilisés par la poste russe à Moscou et à Leningrad de 1952 à 1958.

9. LAZ « Ukraïna-1 » (1961) : En juillet 1961, LAZ a construit l’autobus expérimental « Ukraïna ». Outre une carrosserie autoportante (sans châssis) très moderne dessinée par le bureau d’étude de LAZ , ce bus recevait un certain nombre d’innovations comme une suspension pneumatique et des amortisseurs télescopiques à double effet, la direction assistée, des freins pneumatiques, une boîte de vitesse électro-pneumatique et un frein à main à tambour. Cet autobus avait le nouveau moteur ZIL-130 de 150 ch et une boîte à cinq rapports synchronisés. A l’intérieur on trouvait des fauteuils « aviation » pour 36 passagers.

10. LAZ « Ukraïna-67 » : Réalisé par le Bureau d’études spécialisés de LAZ (GSKB) au début 1967, cet autocar de tourisme se distingue par son design très intéressant et original qui combine des tendances typiques des années 60 (comme les petites vitres disposées le long du toit) et des détails avant-gardistes comme le montant arrière oblique ou les phares incrustés dont la forme rappelle les réacteurs d’avion. A l’intérieur on trouvait tout ce qu’il fallait pour les voyages longues distance comme 37 sièges tout confort, un placard pour les manteaux ou un cabinet de toilette. Cet autocar avait un moteur ZIL de 180 chevaux. Au printemps 1967, cet autocar a participé avec le LAZ-699A à la XVIIIe Semaine Internationale de l’Autocar de tourisme de Nice où il a reçu plusieurs récompenses.

Lu sur : http://www.autocentre.ua/blog/automobiles/top-10-ukrainskikh-kontsept-karov-i-melkoseriynykh-mashin-sd-61967.html
Adaptation VG

Tag(s) : #Top, #Histoire, #Ukraine, #Prototype, #Petit constructeur