Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les 5 MAZ les plus insolites.

Trouvé sur un site humoristique russe, un petit inventaire particulièrement passionnant des camions MAZ les plus insolites. Voici ci-dessous la description de ces cinq camions.

1) MAZ 2000 « Pérestroïka » :
La fin des années 80 en URSS est marquée par la pérestroïka. Les gens regardaient l’avenir avec l’espoir de temps meilleurs et les ingénieurs avaient les moyens de mettre en œuvre leur vision de véhicules futuristes. En 1988, les concepteurs de l’Usine Automobile de Minsk (MAZ) réalisent et testent le prototype d’un camion qu’ils ont baptisé MAZ 2000 « Pérestroïka ».
La particularité de ce camion résidait dans sa structure modulaire. Ce qui tenait lieu de tracteur comprenait le moteur, la transmission, la direction et l’essieu avant avec sa suspension. Si nécessaire, cette « unité » pouvait se connecter à des blocs similaires pour augmenter la longueur et la capacité de chargement de l’ensemble. Le MAZ 2000 « Pérestroïka » a été présenté à l’étranger au Salon International de l’Automobile de Paris et a reçu une appréciation élevée de la part des experts étrangers. Aujourd’hui, le seul exemplaire de ce merveilleux camion est conservé par l’usine MAZ mais malheureusement il n’en reste que la cabine.

2) MAZ-541 :
Le MAZ-541 peut être considéré comme la plus grosse berline de l’histoire de l’automobile. Sauf que ce n’est pas une voiture ! On peut à première vue se poser légitimement le bien-fondé de l’élaboration d’un tel véhicule sauf quand on découvre les quelques photos qui existent encore... Cette voiture était en fait un pousseur pour manoeuvrer les avions sur les aéroports. Elle devait être la marque de fabrique de l’URSS. De nombreux étrangers pouvaient en effet apercevoir cet engin dès leur arrivée en Union Soviétique.
Le développement de ce camion inhabituel a débuté en 1956. Il faisait un poids total de 28,23 tonnes et était équipé d’un moteur diesel de char V-2 (D-12A) dont la cylindrée était impressionnante : 38,9 litres ! Le MAZ-541 a été conçu pour remorquer des avions pesant jusqu’à 85 tonnes et était équipé de quatre roues motrices. Comme la répartition de la charge était inégale, les roues arrières provenait d’un camion benne MAZ-525 et celles de l’avant d’un camion YAZ-214. Ce pousseur aéroportuaire a été fabriqué à 3 exemplaires. Ils ont été exploités jusqu’en 1970. L’un deux peut-être aperçu dans un documentaire consacré au premier vol du Tu-144.

3) MAZ-525 camion-trolley KhTTOu expérimental :
Aujourd’hui, très peu de personnes se souviennent des idées brillantes des ingénieurs soviétiques. L’une d’entre elles est ce MAZ-525, un camion trolley dont le développement a débuté en 1954. On supposait que ces camions auraient un meilleur rendement que des camions conventionnels. Le MAZ-525 était propulsé par deux moteurs électriques d’une capacité totale de 230 ch. Le principe de fonctionnement était similaire à un trolleybus conventionnel. Ce camion insolite se connectait aux fils électriques tendus au-dessus de la route par le biais de deux perches. Cette solution permettait d’améliorer les performances du transport de marchandises de 76% et réduire le coût de transport de la tonne/kilomètre de 39%. Toutefois pour créer ces lignes électriques il fallait résoudre un certain nombre de problèmes techniques et c’est pourquoi il a été décidé d’abandonner ce projet. Ce camion a l’air aujourd’hui très moderne mais aussi très inhabituel.

4) MAZ-7907 :
En 1985 ont été réalisés deux prototypes de MAZ-7907 destinés au transport par la route du missile intercontinental « Tsélina-2 ». La caractéristique unique de ce véhicule était ses 24 roues motrices ! La longueur de ce géant était de 30 mètres et il faisait 4,8 mètres de large pour 4,5 mètres de haut. Pour déplacer une plateforme d’environ 200 tonnes, il disposait d’un moteur à turbine de char GTD-1250 développant 1250 ch. La transmission était très complexe mais vraiment efficace. Elle faisait appel à 24 moteurs situés dans les 24 roues motrices.

Grâce à sa suspension à grand débattement et ses roues de près de 2 mètres de diamètre, le MAZ-7907 offrait de très bonnes capacités hors des routes et pouvait atteindre une vitesse allant jusqu’à 40 km/h. Pourtant malgré les tests très encourageants, le MAZ-7907 n’a jamais atteint le stade de la production en série en raison de la fin du programme « Tsélina-2 ». La fin de la Guerre Froide est passée par là et la seule chose que ce monstre ait jamais transportée est un navire de 40 mètres de long et de 100 tonnes en 1995 sur le lac Narach. Aujourd’hui le prototype est conservé par MAZ. Aucun autre constructeur au monde n’a jamais produit de véhicule identique.

5) MAZ-6440RA :
Le prototype du tracteur routier MAZ-6440RA a été présenté en 2012. Sa principale caractéristique est sa carrosserie à cabine semi-avancée. Ces camions ne sont pas populaires en Europe en raisons des restrictions sur la longueur de 16,5 mètres. Mais en Russie, les attelages de 20 mètres sont autorisés et c’est pourquoi le MAZ-6440RA est destiné principalement au marché domestique.
Il a été développé pour être équipé d’un moteur Euro-4 V8 de 18 litres et 600 ch. La cabine dispose également des matériels les plus modernes. La part de composants biélorusse dans sa construction est d’environ 70%.

Lu sur : http://fishki.net/auto/1213801-5-samyh-neobychnyh-avtomobilej-maz.html
Adaptation VG

Tag(s) : #MAZ, #Camion, #Top