Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sergueï Sobianine a déclaré que de nombreuses personnes ont mal interprété les projets de la mairie de Moscou visant à relancer la marque Moskvitch. La presse spécule depuis une quinzaine de jours sur les modèles dont il pourrait s’agir. Sachant qu’AvtoVAZ s’apprête à lancer la production de versions simplifiées de ses voitures sans ABS, ni airbags - répondant de fait aux normes sécuritaires qui étaient en vigueur il y a 20 ans - on pourrait fantasmer que l’usine de Moscou reprenne la production de la Sviatogor, retirée de la production en 2001. Mais Sergueï Sobianine rejette ces interprétations (et ne précise lesquelles pourraient être correctes).

« Nous avions très peur de perdre l’usine, l’une des meilleures du pays et malheureusement c’est ce qui est arrivé. Renault nous a quitté. Mais nous avons quand même décidé d’essayer de garder les compétences en place et nous nous sommes souvenus de Moskvitch. Mais pour une raison quelconque, beaucoup de gens ont décidé que nous produirons un vieux modèle Moskvitch. Cela peut valoir la peine de faire un modèle rétro, mais nous n’allons pas produire une ancienne voiture, nous allons produire des voitures modernes, et passer à l’électrique » a déclaré le maire de Moscou lors d’une conférence.

En attendant, l’enseigne Renault a été démontée le mercredi 25 ans comme vous pourrez le constater dans la vidéo ci-dessous. L’usine Renault Russia, était implantée dans l’usine de moteurs inachevée située sur le territoire de l’usine AZLK. Construite totalement par le constructeur français, elle n’a jamais produit rien d’autre que des modèles Renault et Nissan et ne pourra pas construire autre chose sans de sérieux réaménagements.

Une version réaliste semblait pourtant être que la nouvelle Moskvitch serait l’un des crossovers de Renault produit auparavant dans cette usine mais avec des logos différents. Après tout, on se prépare à produire de la même façon, le Duster sous la marque Lada à Togliatti. Cependant, dans le cas de l’usine de Moscou, les autorités ont déclaré qu’il n’y aurait pas de telles Moskvitch.

Reste la variante des modèles chinois fabriqués à Moscou sous la marque Moskvtich. Personne ne l’a confirmé directement mais Sergueï Sobianine a déclaré que « des partenaires internationaux seront nécessaires pour ce travail car il nous sera impossible de créer une voiture 'russe' en partant nous-mêmes de zéro ».

Lu sur :
https://auto.mail.ru/article/84336-sobyanin-na-byivshem-zavode-renault-ne-budut-vyipu/
https://auto.mail.ru/article/84332-s-moskovskogo-zavoda-renault-snyali-vyivesku/
Adaptation VG

Tag(s) : #Renault, #Renoskvitch, #Projet, #Guerre UA