Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Fantôme de la pérestroïka : la dernière voiture de Gorbatchev.

La berline ZiL-4102 est l’une des pages les moins connues de l’histoire automobile soviétique. Cette voiture a été créé à la demande personnelle du dirigeant de l’URSS de l’époque, Mikhaïl Gorbatchev.

En 1988, seulement deux prototypes de ce type ont été fabriqués et les ouvriers de l’usine leurs ont donnés les surnoms rigolos de « Michka » et « Raïka » en l’honneur de son commanditaire et de sa première épouse. Seule «Raïka », la limousine gris foncé a survécu jusqu’à nos jours. Elle porte le numéro de châssis 002. L’autre ZiL-4102, châssis 001, de couleur noire, a été détruite au milieu des années 90. N’ont été conservés que le masque avant complet : phares, calandre et pare-chocs comme ont le voit sur la photo en fin d'article.

La ZiL-4102 a été conçue à l’origine comme le premier modèle d’une toute nouvelle famille de véhicules destinées aux dirigeants du pays. En parallèle à cette berline quatre portes conventionnelle, le bureau d’étude de ZiL a également conçu la ZiL-4101 a empattement rallongée, mais il n’a pas eu le temps d’aller jusqu’au bout du projet car le premier et dernier Président de l’URSS, Gorbatchev, n’a pas donné son accord à cette voiture prometteuse car sa mise en production aurait nécessité des investissements énormes. La Zil-4102 est ensuite rapidement tombée dans l’oubli.

Cette nouvelle voiture était totalement différente des modèles qui l'avaient précédé, les monumentales berlines ZiL-117 et ZiL-41041 à châssis séparé. Elle se distinguait tout d’abord par sa carrosserie monocoque au dessin léger et sa suspension indépendante aux quatre roues. Les panneaux de toit et du plancher, la couvercle du coffre, le capot et les pare-chocs étaient réalisés en fibre de verre. Cela avait permis de réduire le poids de cette voiture - mesurant 50 centimètres de moins que la Volga - de 1,5 tonnes par rapport à la ZiL-41041.

Mais le groupe motopropulseur et la transmission étaient restés les mêmes. Le moteur V8 à carburateur de 7,7 litres développait la puissance de 315ch. Il était accouplé à une boîte automatique à 3 rapports. Cette grande berline pouvait passer de 0 à 100 km/h en 10,5 secondes. Sa vitesse maxi était de 190 km/h et sa consommation moyenne de 21 litres aux 100 km ! Les fonctions de base de la voiture étaient doublées : on trouvait ainsi deux batteries, deux pompes à essence, un système d’allumage et de freins de secours.

Malgré ses grandes dimensions, la ZiL-4102 n’était en fait qu’une 4 places. On trouvait à l’arrière des sièges séparés à réglages électriques. Au plafond les passagers disposaient de commandes d’éclairage et du conditionnement d’air. Ils avaient aussi des repose-pieds repliables comme dans les avions. L’intérieur était recouvert de velours lumineux, de cuir couleur crème et paré d’inserts en bois précieux. La voiture disposait également d’un « pack électrique » complet, d’un autoradio cassette moderne à affichage numérique avec 10 haut-parleurs répartis dans l’habitacle, d’un ordinateur de bord et de la climatisation.

Détail intéressant, les phares avant de la firme italienne Carello étaient empruntés à une Volvo. La ZiL-4102 disposait par ailleurs d’un énorme réservoir de carburant qui « mangeait » une part non négligeable de l’espace réservé aux bagages.

Aujourd’hui, la « Raïka » est conservée dans les réserves de l’Usine ZiL de Moscou. La voiture n’a pas été démarrée pendant une longue période et à ce jour son kilométrage n’excède pas les 10,000 km.

Vu sur : http://www.motori.ua/media/motori_articles/Prizrak_perestroyki/

Relire aussi :
http://autos.groups.yahoo.com/group/Sovietauto/message/5840
http://autos.groups.yahoo.com/group/Sovietauto/message/5844
http://sovietauto.over-blog.com/2007/06/la-première-monocoque-mais-la-dernière-voiture-de-zil.html
Adaptation VG

Tag(s) : #Histoire, #ZiL, #4102