Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Dvojka Pick-up" : la Lada qui plairait aux Ricains !

Si on vous dit « Dvojka » (« Deuce » chez les Ricains), vous penserez immédiatement à un hot-rod basé sur une Ford 1932 ! Pourtant, chez nous en Russie la « Dvojka » c’est aussi un modèle de chez Lada. Et si la vieille Ford est surement bien plus jolie, les mécaniciens d’un garage de Sibérie ont réussi à rendre intéressant le break VAZ-2102, même aux yeux des américains.

C’est l’atelier de tuning Emotions Auto de Tioumen qui a réalisé cette « Dvojka Pickup ». Alexander Ponomarev raconte :

« Je construis des voitures depuis environ 10 ans. Avec chacune d’entre elles j’ai toujours essayé d’aller plus loin. Au fils des ans mon regard sur ce que doit être une automobile a beaucoup changé. Non seulement une voiture doit être belle mais en plus elle doit être efficace... Avec la création de Emotions Auto, tout est devenu plus facile.

La base de ce pick-up est une VAZ-2102. Je l’avais d’abord achetée pour la restaurer mais je me suis finalement lancé dans un autre projet. Puis une idée folle m’est passée par la tête : faire une voiture dans le style Rat-Look mais avec des performances en rapport, un intérieur tout confort et un moteur japonais.

La carrosserie a été entièrement dépouillée. La voiture a été garée dans la rue pour qu’elle commence à rouiller, le style Rat-Look voulant cela... Mais je me suis ravisé et j’ai décidé de faire de la voiture autre chose. Je ne savais pas encore totalement à quoi cela mènerait, mais il semble qu’à ce moment-là, au fond de mon esprit, l’idée était déjà figée. Je savais déjà que cela serait un petit pick-up dans le style El-Camino. Le toit a été découpé pour être rabaissé. Pour faire quelque chose de vraiment inhabituel, nous avons décidé de monter un toit panoramique. Les portes avant ont été rallongées, les portes arrières soudées. Elles s’intègrent avec les ailes.

Comme le moteur Nissan que nous avions choisi ne passait pas sous le capot (aussi bien en longueur qu’en hauteur), les ailes avant ont été rallongées de 5cm. Pour le capot cela a été plus difficile. Après avoir fait un moulage en plastiline, puis un moule, il a été refait entièrement en fibre de verre, la vitre intégrée au milieu permettant de voir le moteur. Par ailleurs, le moteur Nissan Silvia SR 20 DE est couplé à la boîte d’origine de la Jigouli. La suspension a été modifiée pour faire passer les plus grosses roues. Une crémaillère de direction avec assistance provenant d’une voiture allemande a été installée. Comme dans tout projet, les roues ont été l’objet de toutes les attentions. Nous avons pris huit jantes de Jigoulis, elles ont été coupées puis soudées pour obtenir quatre jantes super larges : 9,5 pouces à l’arrière et 8,0 à l’avant !

La première sortie a été source d’adrénaline mais aussi de peur. Au début la voiture n’avait pas de tunnel de transmission permettant de voir le cardan tourner pendant qu’on roule ! C’était cool ! La direction assistée a rendu l’âme en raison du trop grand angle de braquage. Le volant était donc très dur à tourner mais cela ne nous a pas empêché de faire le buzz ! Au tout début, nous avons cassé une boîte de vitesse, un cardan et deux pompes à essence.

Aujourd’hui la voiture roule toute la saison. Et nous avons rajouté beaucoup de choses pour améliorer le confort. Installation audio, tableau de bord de Honda Prelude, sièges et panneaux de portes de Subaru... Vivement le printemps pour pouvoir la ressortir !

Quel conseil donner aux lecteurs ? Ne démarrez pas un projet si vous n’avez pas confiance en vos capacités. C’est un travail colossal qui demande beaucoup de de temps et un assez gros budget. Mais comme dit l’adage : « Qui ne tente rien n’a rien ! ».

Lu sur : http://customculture.ru/ru/news/dvoykapikup
Adaptation VG

Tag(s) : #Tuning, #Lada, #VAZ, #2102, #Rencontre