Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

VAZ-2122 « Reka » : la Niva amphibie.

Cette voiture ferait le bonheur des chasseurs et des pêcheurs. Elle ne leur est pourtant apparemment pas destinée et ce d’autant plus qu’elle n’a jamais été fabriquée en série. La VAZ-2122 est comme un fantôme. C’est une voiture dont on parlait dans le plus grand secret aux étudiants en mécanique durant les cours de technique militaire, une voiture mort-née en raison des cataclysmes économiques que l’URSS a traversés.

Cette voiture a été développée par les ingénieurs d’AvtoVAZ. Elle était basée sur la VAZ-2121 mais son moteur 1300 cm3 provenait de la VAZ-21011. Elle était capable d’évoluer en milieu aquatique, à vitesse peu élevée il est vrai (9 km/h). Ses dimensions étaient les suivantes : 3735 mm en hauteur, 1690 mm en largeur et 1775 mm en hauteur. Son poids était de 1,2 tonne. Sa carrosserie était hermétique mais on avait tout de même prévu des pompes pour évacuer l’eau qui pourrait s’y infiltrer. Et pour des raisons pratiques, on avait opté pour une bâche plutôt qu’un hard-top.

Lors des premiers essais, quelque chose n’a pas plus aux militaires - c’est pourtant pour eux que la voiture avait été conçue - et c’est pour cela que la production en série n’a jamais été entamée. Aujourd’hui il ne reste que deux exemplaires (sur vingt et un). Ils sont exposés dans le musée AvtoVAZ de Togliatti et le musée militaire de Riazan.

A première vue, rien ne permet de dire que cette voiture est capable de nager. Elle n’a absolument aucun des signes extérieurs des amphibiens. C’est une simple jeep, simplifiée au maximum avec une carrosserie sans artifice. Pourtant, à y regarder de plus près, on remarque quelques détails caractéristiques. Les emboutis sur les flancs, les arches de roues marqués et les bas de caisse imposants ne sont clairement pas là pour faire beau...

La fonction du pare-chocs avant est claire : il est là pour servir d’étrave et sert de support au pot d’échappement. Les phares et les feux sont simples, ils proviennent de camions et la calandre est remplacée par une grille symbolique. Les charnières du capot complètement plat montrent qu’il est possible de rabattre le pare-brise. Les vitres latérales sont insolites : elles peuvent être rabattues totalement à flanc de portières.

La VAZ-2122 n’est équipée ni d’hélice ni d’hydrojet. Seule la rotation des roues lui permet d’évoluer dans l’eau et il suffit de tourner le volant pour changer de direction, comme dans une voiture habituelle.

Le pare-chocs arrière est remplacé par deux éléments en acier. La roue de secours est fixée au-dessus. Il n’y a pas de porte de coffre. On accède au compartiment à bagages par une ouverture dans la bâche qui se fixe par des boutons pression.

L’intérieur de la voiture est à l’avenant de son aspect extérieur et de son origine militaire. Le volant et le tableau de bord proviennent de la VAZ-2105, les sorties de chauffage proviennent de la VAZ-2101 et les sièges de VAZ-2121 sont modifiés : le dossier de la banquette arrière est découpé en deux parties distinctes qui peuvent se rabattre complètement sur le planche du coffre, formant ainsi des sièges couchettes avec ceux de l’avant. Il s’agit d’une solution parfaitement fonctionnelle.

Les commandes de la transmission proviennent de la VAZ-2121.Elles sont complétées d’une poignée permettant de permuter les réservoirs de carburant et des valves qui peuvent être ouvertes après une « baignade » pour évacuer l’eau résiduelle piégée à l’intérieur de la carrosserie. Parmi les commandes spécifiques on trouve aussi un clavier situé à gauche du tableau de bord. S’y trouvent l’allumage du phare de recherche, le commutateur pour la jauge à carburant en fonction du réservoir choisi avec la poignée mentionnée plus haut et es commandes des pompes de cale électriques (situées dans le double fond de la voiture).

A côté de la tirette du starter on trouve la commande permettant de protéger le moteur lors des évolutions dans l’eau et en dessous la commande du rideau de radiateur. Ils doivent être obligatoirement actionnés pour éviter que l’eau ne viennent inonder le compartiment moteur.

NDT : A noter que cet article, visiblement tiré d'un ancien essai de la revue Auto-Review (voir les photos scannées en noir et blanc) peut-être complété par diverses galeries proposées dans d'anciens messages de Sovietauto.fr :

http://photofile.ru/users/dron-niver/2493991/

Cela peut paraître peu mais, si vous ouvrez cette nouvelle galerie vous risquez de sauter au plafond !!! Un peu comme moi à l'époque de sa découverte. Les documents que vous allez y découvrir sont absolument exceptionnels. Pas moins de 95 photos, inédites dans la quasi totalité !!!! Ces photos illustreraient un livre - dont je n'arrive pas à traduire le titre mais qui est un livre des souvenirs d'un ingénieur du bureau d'études d'AvtoVAZ. Je pense qu'il s'agit là des scans de négatifs noir et blanc d'époque. Il s'agit de photos prises durant les nombreux essais subis par le (les) prototype(s) de la VAZ-2122 Reka et prouvant que le projet était particulièrement abouti :

http://photofile.ru/users/nivas/2867256/

Enfin pour être complet, quelques photos rares et inédites de l'exemplaire de VAZ-2122 Reka exposée au musée militaire de Riazan. Elles vous permettront de découvrir les dessous de ce véhicule, son compartiment moteur et aussi son habitacle. Ces dernières photos sont très belles et vous verrez que les études avaient été menées très loin puisque avec ses éléments de Lada 2105 on est très proche d'un véhicule de grande série :

http://photofile.name/users/nivas/3648918/

Lu sur : http://www.sezonoxoti.ru/node/2110
Adaptation VG

Tag(s) : #Histoire, #VAZ, #2122, #Prototype, #Militaire