Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Tatra 603 X : rêve slovaque.

C’est au milieu des années soixante qu’a été imaginé à Bratislava le projet Tatra 603 X, qui a abouti à la construction d’un prototype unique...

Le centre de développement de Bratislava était dirigé par Ivan Micik (1926-2003). Il a réalisé en 1961 et 1962 les prototypes de minibus Tatra 603 MB et de l’utilitaire Tatra 603 NP qui se distinguaient par la traction avant et leur moteur V8 à refroidissement par air installé derrière l’essieu avant. Dans les années 1962 et 1963, ils ont travaillé sur l’ambulance Tatra 603 A, un prototype entièrement fonctionnel basé sur la Tatra 603 avec une carrosserie totalement nouvelle.

Au même moment à Koprivnice on s’occupait essentiellement de la conception de nouveaux types de camions, dont la plupart étaient destinés à l’armée. C’est pourquoi l’élaboration d’un nouveau véhicule de tourisme a été confiée début 1963 à l’équipe de Bratislava. Le bureau d’étude reçoit alors le renfort de Otakar Diblik (1929-1999) qui amène avec lui les idées qu’il n’avait jamais réussi à imposer au centre de style de la marque, installé à Prague. En 1963 et 1964 des dizaines de propositions pour remplacer la 603, un modèle déjà vieillissant dans les années 60, vont être émises par Brastilava.

Les vingt meilleures sont même sélectionnées pour prendre vie sous la forme de maquettes de style à l’échelle 1 :10 et finalement cinq d’entre elles sont réalisées grandeur nature en 1965 et 1966. Ces maquettes sont en fibre de verre et reçoivent de vrais vitrages. Les maquettes portent les noms X-1 à X-5. Les plus réussies sont les deux dernières : l'un avec une carrosserie fastback que son créateur Otakar Diblik a surnommé « Crystal » et un coupé aux formes aérodynamiques arrondies dessiné par Jan Cina. C’est le modèle X-5 qui a été choisi pour la réalisation d'un prototype roulant. L'équipe de Jan Cina comptait aussi les stylistes Fridrich Hudec et Jan Oravec et les ingénieurs Ivan Chudomelka, Richard Volek, Otokar Ganoczy et Ivan Schuster. Mais c’est toujours Ivan Micik, le responsable du centre de développement de Bratislava qui avait le dernier mot. La maquette X-5 avait le même empattement que la 603 de série (2750 mm) et comme elle, son moteur était installé en porte à faux arrière.

Pourtant, l’équipe de Bratislava a finalement choisi de mettre en œuvre des solutions plus difficiles et progressistes. L’empattement a été porté à 2900 mm et on a construit un nouvel essieu arrière triangulé. La hauteur du compartiment moteur avait été réduite de 270 mm, soit environ un tiers. Pour loger le moteur V8 à refroidissement par air de 2472 cm3, il fut donc nécessaire de déplacer les carburateurs et le silencieux d’échappement sur les côtés, modifier l’alimentation en air et la forme des tuyaux d’échappement. La puissance du huit cylindres T 603 H passa ainsi à 122ch (90 kW). La supension avant était de type McPherson avec bras inférieurs et l’on trouvait des ressorts hélicoïdaux aux quatre roues.

La voiture était équipée de freins à disques Girling. Ceux de l’arrière étaient positionnés en sortie de boîte afin de réduire les masses non suspendues. Grâce à l’utilisation de roues avec des pneus 7,50 x 14, les arches de roues occupaient moins d’espace à l’intérieur de l’habitacle. Comparé à la Tatra 603 de série, la 603 X de Bratislava paraissait plus moderne et plus dynamique. Elle mesurait 4980 mm de long et 1825 mm de large, des valeurs inférieures de 85 mm comparées à celles de la 603. La hauteur ne dépassait pas 1400 mm. Elle était donc 120 mm plus basse que le modèle de série. Avec son poids réduit de 1300 kg et son moteur plus puissant, on promettait des propriétés dynamiques améliorées.

La Tatra 603 X était un prototype entièrement fonctionnel né après seulement 4 mois de travail acharné. Il a été achevé dans le respect du Plan le 31 décembre 1966 et seulement quelques modifications mineures ont dû être faites début 1967.

En mars 1967, les experts de l’industrie automobile et de la recherche tchécoslovaque se sont rendus à Bratislava pour évaluer ce prototype. La Tatra 603 X a reçu des critiques très favorables, en particulier pour la forme de sa carrosserie. Les critiques ont portés sur des détails comme l’utilisation de verre organique (plexiglass) pour les vitres et pour le tableau de bord. Pourtant si cette solution avait été adoptée c’était pour rester dans le budget qui avait été alloué pour la réalisation de ce prototype ! Les essais routiers ont montré qu’il était nécessaire de monter à l’avant des ressorts et des amortisseurs plus rigides. De son côté, les éloges reçus par l’essieu arrière ont été sans équivoque. Ces solutions ont été appliquées après quelques modifications sur la Tatra 613.

La Tatra 603 X est resté un prototype unique qui a été mis de côté lors du lancement de l’étude de la remplaçante de la Tatra 603. Bien que les plans de la 603 X était déjà sur la table des décideurs de Koprivnice, fin 1967 des représentants de Tatra ont rencontré une délégation de la carrosserie italienne Vignale pour discuter de la future Tatra 613.

La Tatra 603 X est heureusement conservée au Tatra Museum de Koprivnice et elle est parfois prêtée au Musée des Transports de Bratislava pour rappeler aux visiteurs son identité slovaque.

Lu sur : http://automobilrevue.cz/rubriky/automobily/historie/tatra-603-x-slovensky-sen_41774.html
Adaptation VG

Tag(s) : #Histoire, #Tatra, #T603, #Prototype, #Slovaquie