Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La galerie de photos des voitures "Voitures uniques ou très ordinaires des dirigeants soviétiques et russes" proposée par Ria.novosti contient des photos qui ne sont pas forcément en rapport avec les légendes et les anecdotes, mais en voici la traduction pour notre culture sur les voitures de l'Est :

1) Lundi 17 mai, le chef de l'intendance de la Présidence de la Fédération de Russie, Vladimir Kozhine a annoncé sur les ondes de la radio « Echo Moscou » que les dirigeants russes pourraient dans le futur échanger leurs voitures étrangères contre des ZiL. Selon lui, le chef de l'Etat aurait demandé d'étudier en détail la question de la coopération avec l'usine ZIL pour la reprise de la production et la fourniture de voitures pour le parc présidentiel. Dans quelles voitures roulaient et roulent les dirigeants soviétiques et russes ? La réponse est dans les photos qui suivent.

2) Il est strictement interdit au premier personnage de l’Etat de monter à bord d’une voiture conventionnelle, mais il y a des exceptions (Dimitri Medvedev au volant de sa GAZ Pobeda).

3) Pour les présidents on réalise des voitures spéciales produites à l’unité. Ces voitures répondent à des normes de sécurités et de capacités routières spécifiques. La carrosserie doit être blindée et doivent supporter au moins un jet de grenade ou une rafale d’arme automatique de calibre 7,62. Le blindage des vitres doit faire une épaisseur d’au moins 48mm. Les pneus doivent obligatoirement être anti-crevaison et permettre à la voiture de rouler à 150km/h même après avoir essuyés des tirs ou une explosion. La voiture doit également pouvoir supporter une attaque chimique. Sur la photo : le président russe, Dimitri Medvedev et sa Mercedes blindée le 15 septembre 2009 sur la Place Rouge.

4) Lenine utilisait une Rolls-Royce blindée (en photo). Son garage comptait également une Renault avec un moteur de 40CV, une Delaunay Belleville et une Turcat-Mery. Seules les deux Rolls-Royce qu’il utilisait entre 1922-1924 ont survécu jusqu’à aujourd’hui. La première, un modèle Silver Ghost avait été achetée en 1922 pour 1850 livres sterling. Lenine l’a utilisée jusqu’en 1924. La seconde avait un équipement unique : les roues arrière avaient été remplacées par des chenilles en résine, et les roues avant reposaient sur de larges skis métalliques. La voiture permettait à Lenine de se rendre à Gorki en hiver. La voiture avait été transformée à l’usine de Poutilovsk. Sa vitesse maxi n’était que de 20km/h mais Lenine restait satisfait. En photo : la Rolls-Royce utilisée par Lenine en 1922.

5) Staline nourrissait une passion pour les grandes et luxueuses Packard américaines. En 1933, une série de Packard Twelve 12 cylindres à carrosseries phaéton ont été achetées. Leur moteur de 7,7 litres développaient dans certaines versions jusqu’à 180 chevaux, mais les voitures livrées à Staline ne faisaient que 160 chevaux. En photo, une Packard de 1933.

6) En 1936 les 4 premiers exemplaires de la nouvelle limousine soviétique ZiS-101 ont été fabriquées. L’exemplaire numéro 1 a été offert à Staline.

7) Staline, fit le dédaigneux face à ce cadeau car il trouvait ses Packard Twelve plus spacieuses et techniquement plus modernes. De plus, le moteur de 90ch semblait insuffisant face à la carrosserie blindée. Le dirigeant soviétique mis la voiture à disposition de sa fille Svetlana. En photo : Staline, Molotov, Mikoyan, Ordzhonikidze et Likhatchev posent  au Kremlin près de la nouvelle ZiS-101.

8) A l’arrivée au pouvoir de Nikita Khrouchtchev, les voitures blindées furent supprimées. Après le XXème Congrès fatidique (pour Staline), l’usine ZiS fût renommée en ZiL et Khrouchtchev put s’installer à l’arrière de la nouvelle ZiL-111.

9) Nikita Khrouchtchev était proche du peuple et préférait les cabriolets. Pour les invités d’honneurs il utilisait une ZiL-111B à carrosserie ouverte. C’est précisément dans ce type de voiture qu’il a conduit Iouri Gagarine au Kremlin en 1961.

10) Leonid Brezhnev fut le seul dirigeant soviétique qui aimait, comprenait et estimait les voitures. En photo : Nissan President de 1973. Le premier exemplaire de cette voiture était la voiture de fonction du premier ministre du Japon, le second fut fabriqué spécialement et offert à Brezhnev. Lors d’une visite officielle à Moscou, Brezhnev a emmené dans cette voiture Richard Nixon et Henry Kissinger.

11) La ZiL-114 est considérée comme un classique de l’industrie automobile soviétique. Avant d’en offrir un exemplaire au premier secrétaire du parti communiste du Kazakhstan Dimmukhamed Kounaev, Leonid Brezhnev a lui-même pris le volant de cette limousine. Voiture de prestige, construite à la main, chaque pièce portait le numéro de la carrosserie. La vitre de séparation entre le conducteur et le passager était réglable électriquement. A l’époque, cette voiture était déjà équipée d’un téléphone satellite.

12) En mai 1972 a eu lieu la visite du Président des Etats-Unis Richard Nixon à Moscou. L’ambassadeur d’URSS aux USA, Anatoli Dobrynine avait un jour dit à Nixon : « Leonid Ilitch aimerait recevoir comme cadeau une Cadillac Eldorado ». La voiture fût préparée spécialement en trois jours et le quatrième, la Cadillac de Brezhnev fut livrée en avion à Moscou par l’armée de l’air américaine.

13) Le secrétaire général du Comité Central du Parti communiste, Leonid Brezhnev, dans une « Tchaïka » lors d’une visite d’Etat en Hongrie.

14) Au milieu des années 70, Brezhnev fit l’acquisition d’une Rolls-Royce noire, un modèle Silver Shadow et d’un coupé sportif couleur or Citroën Maserati. Selon les sources, le garage du premier secrétaire comptait de 49 à 324 voitures. Après la mort du leader soviétique en 1982, la collection fut dispersée et certains exemplaires tombèrent entre les mains de négociants automobiles étrangers. En photo, la Rolls-Royce Silver Shadow au salon de Paris.

15) La limousine présidentielle ZiL-117 de Boris Eltsine est considérée comme le « dernier symbole gouvernemental de l’URSS ».

16) Le garage du président russe Vladimir Poutine comptait une limousine Mercedes 600 Pullmann blindée. Sa longueur était de 6,2 mètres et son poids d’environ 3 tonnes. Elle avait un moteur V12 de 400ch. Une caméra était installée dans le coffre pour faciliter les manœuvres en marche arrière. Les systèmes de communication et de sécurité installés dans cette limousine sont restés strictement confidentiels.

17) De temps en temps, Vladimir Poutine prend le volant de sa rare Volga de 1956, couleur ivoire, à transmission automatique, jantes chromées et intérieur en cuir de la même couleur que la carrosserie. (nota : très belle photos avec les services de sécurité qui lui emboitent le pas)

18) En 2009, le premier ministre Vladimir Poutine a montré aux journalistes sa Niva récemment achetée. Cette voiture porte le nom de Lada 4x4 « Jungle » et est produite sur commande spéciale par le département compétition d’AvtoVAZ.

Intéressant cette petite galerie, non ?

Vu sur : https://ria.ru/20100518/235744833.html
Adaptation VG

Tag(s) : #URSS, #Russie, #Limousine, #Photos