Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'essai de Tatra qui a détruit ma carrière...

Vous pourriez penser qu'essayer des voitures de manière occasionnelle, comme je le fais, c'est du gâteau. Des voitures de sport mises gratuitement à disposition pour emmener des actrices merveilleuses manger des huitres sur la côte, de grands breaks pour ramener des meubles en kit de chez B&Q et des limousines haut de gamme pour parader dans les rues de Londres dans le confort et le silence.

Vous n'en avez peut-être pas conscience, mais il n'y a rien de pire que ces voitures "gratuites". Il y a quelques années j'avais accepté de tourner un reportage pour l'émission de télé Driven, réalisée par la boîte de production d'une de mes très bonnes amies, Muriel Gray. La voiture que je devais essayer portait le nom de Tatra T700.

L'histoire de Tatra est fascinante. Avant la guerre, le génial président de cette société tchèque était un homme appelé Hans Ledwinka, et si vous regardez des photos anciennes vous verrez que la VW Coccinelle s'inspire beaucoup de ces voitures. En 1934, Ledwinka a créé la Tatra 77. Ce modèle avait un moteur V8 de 2970cm3 refroidi par air monté à l'arrière. Cette disposition se retrouve sur toutes les voitures produites ensuite par la marque jusqu'au milieu des années 90. Des limousines réservées au apparatchiks du Parti Communiste et parasites de tous poils... dont ma famille (!) qui a pu rouler dans des voitures de ce type.

Dans les années 60, mon père était responsable d'un syndicat communiste et à ce titre, nous avons profité de "vacances" en Europe de l'Est. Je me souviens quitter notre maison de Liverpool avec suffisamment de sandwichs pour tenir jusqu'à la frontière de la Tchécoslovaquie, et arriver deux jours plus tard à la gare de Prague, où une flotte de Tatra 603 nous attendait. Ces voitures avaient le même moteur refroidi par air et grâce à leur carrosserie au coefficient de pénétration dans l'air de 0,32, elles pouvaient atteindre des vitesses élevées.

Et donc, en 1995, une petite société britannique s'était mise en tête d'importer au Royaume Uni la dernière Tatra et j'étais chargé de l'essayer par ma copine... J'ai été présenté au propriétaire de cette société et la première chose qu'il m'a dit quand nous étions seuls dans la voiture fut quelque chose dans ce style : "Mes partenaires et moi avons mis tout ce que nous avions dans cette aventure. Si vous en dites du mal nous perdrons nos maisons et nos enfants devront être placés à l'orphelinat". Il a aussi peut-être parlé de chatons aveugles ou de grands-mères souhaitant terminer leur retraite confortablement après avoir passé leur vie dans une mine de sulfate. Je ne m'en souviens parce que le sang bouillait dans mes oreilles.

Mon problème est que je peux être très désagréable ou drôle au sujet de quelqu'un sauf si cette personne se tient devant moi. Malheureusement, ce mec est resté derrière la caméra avec un sourire terrible sur les lèvres, durant tout l'enregistrement de l'essai de la Tatra.. qui il faut le reconnaître était un véritable tas de boue.

Ces gars-là avaient tout misé sur la vente d'une limousine de luxe ayant l'extérieur, le moteur, l'intérieur et la suspension d'un... bus à double étage. Je sentais que ne pourrai être franc au sujet de cette voiture, mais je ne pouvais pas non plus laisser mon amie Muriel et le public dans le mensonge.

Je me suis dit que j'allais faire croire au propriétaire de l'importateur que je voulais par le biais d'un ballet d'avant-guarde donner mes impressions de conduite et j'ai commencé à zigzaguer sur la route. Il m'a ordonné d'arrêter immédiatement. J'ai du lui prétendre que j'avais été piqué dans la bouche par une guêpe ! J'ai aussi essayé de me débarrasser de lui en demandant d'aller à Teddington pour me chercher une prostitué. Au final, l'interview et l'essai étaient inutilisable. Et peu de temps après, Tatra a également cessé de fabriquer des voitures...

Malheureusement la cassette est arrivée je ne sais comment dans des mains mal intentionnées : on m'y voyait sauter comme un hippopotame infecté par la vache folle, beuglant sur les insectes et demandant frénétiquement qu'on me paie une passe... La vidéo a eu plus de succès que celles de Paris Hilton ou de Tommy Lee et Pamela Anderson. C'est la raison pour laquelle la BBC ne me laissera jamais présenter le journal de 20h...

Lu sur :
lien obsolète
Adaptation VG

Tag(s) : #Tatra, #T700, #Export, #UK, #Témoignage, #Rigolo