Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Elle prenait de la vitesse rapidement et pouvait s'intéresser facilement dans la circulation.

- "Il pousse bien le moteur !" remarque un passant à son passage. "Et elle ne fait pas de bruit".

- "Ce n'est pas une simple voiture" rétorque son ami en l'observant attentivement.

Il avait raison. Car la voiture dont il était question n'avait pas de moteur à combustion interne. C'était une voiture électrique.

Une puissante batterie permettait d'alimenter le moteur électrique. Comparé aux moteurs conventionnels, le moteur électrique présente plusieurs avantages : démarrage facile indépendamment de la température extérieure, large plage d'utilisation du moteur. La voiture électrique n'a ni boîte de vitesse, ni embrayage. Cela simplifie grandement sa construction.

Le moteur de la voiture électrique transmet le couple aux roues motrices par le biais d'un pont arrière classique (avec différentiel). Dans certains cas, on peut trouver deux moteurs électriques, chacun pouvant entrainer indépendamment une roue motrice. On retrouve ce type de disposition pour les véhicules utilitaires ayant une capacité de chargement de 0,5 à 1,5 tonne, comme les prototypes fabriqués par NAMI. La conception de l'essieu avant est généralement la même que pour les voitures classiques.

La conduite d'un véhicule électrique est beaucoup plus facile qu'une voiture puisque la vitesse n'est contrôlée que par un seul dispositif (un contrôleur ou interrupteur marche/arrêt). Certains paramètres sont également beaucoup plus intéressants que ceux du véhicule thermique (silence de fonctionnement, absence de rejets polluants, utilisation de l'électricité à la place d'un combustible liquide, entretien facile, faible coût des réparations). En revanche il faut aussi compter sur une faible autonomie. Installer une batterie plus puissante augmenterait excessivement son poids.

L'expérience de l'exploitation des véhicules électriques à l'étranger montre que ce mode de transport est totalement adapté dans certains secteurs de l'économie où les véhicules ne parcourent pas plus de 40km à 80km par jour (par exemple, la poste)".

Voici donc un extrait d'un article paru dans le numéro 4 de 1957 de Za Roulem (pages 14 et 15) que vous pourrez consulter avec le lien suivant : http://www.zr.ru/archive/zr/1957/04/. L'illustration montre le prototype LAZ-NAMI 750. C'était il y 54 ans et pourtant, on a l'impression que cela date d'aujourd'hui.

Lu sur : https://www.zr.ru/content/articles/389844-pervyj_otechestvennyj_elektromobil/
Adaptation VG

Tag(s) : #LAZ, #NAMI, #Prototype, #Electro