Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Cour d'arbitrage de la région de Nijni Novgorod a statué sur l’affaire opposant GAZ au designer allemand d’origine russe l'accusant de plagiat.

Iouri Postnikov dirige un bureau d’ingénierie qui s’occupe entre autres d’automobile. Il affirmait avoir rencontré en septembre 2016, au Salon du véhicule utilitaire de Hanovre, de nombreux représentants du Groupe GAZ et qu’à la suite de ces rencontres, la société lui fournirait des châssis et des pièces pour produire en Allemagne un véhicule. Il assurait préparer un véhicule tout-terrain à sept places basé sur le châssis d’un Sobol 4x4 et des panneaux de carrosserie de Next.

Juste après, lors forum militaro-technique « Armia-2017 », le Groupe GAZ avait présenté le Vepr Next qui avait littéralement fait sensation sur internet car incroyablement spectaculaire même si la recette employée pour cette nouveauté était très simple. GAZ avait pris la cabine de la GAZelle Next, avait rajouté quelques pièces originales (vous aviez reconnu à l’époque les phares des nouveaux PAZ ?) et installé le tout sur un châssis de camion GAZ-33088 Sadko (successeur du célèbre GAZ-66).

Iouri Postnikov aurait donc dessiné un véhicule tout-terrain similaire avant de le montrer à des collaborateurs du Groupe GAZ. Mais chez GAZ on faisait remarquer en réponse au designer allemand : « Le design de la Vepr Next a été créé par le designer GAZ, Valeri Tchelnokov, dans la plus grande tradition de GAZ. Il semblerait inutile de dire que GAZ, qui a conçu sept générations de camions et six générations de voitures particulières n’a pas besoin d’emprunter des idées (à quelqu’un d’autre) ! ».

Selon le Groupe GAZ, les dessins de Iouri Postnikov reprenaient une cabine de GAZon Next à laquelle était accolée l’arrière du fourgon GAZelle Next. Les deux éléments étaient issus de la production en série de l’Usine Automobile de Gorki et c’est pourquoi, les droits sur le design de ces éléments appartennaient bien à la société russe !

« Compte tenu que Monsieur Postnikov a imaginé des modèles GAZ en partant de parties de modèles existant, l’argument selon lequel le design du pick-up Vepr Next est semblable à celui de ses dessins est aussi ridicule que si quelqu’un rajoutait L’Homme de Vitruve à la Mona Lisa et accusait ensuite Léonard de Vinci de plagiat » expliquait-on chez GAZ à l’époque.

En 2017, le Groupe GAZ avait donc déposé plainte pour diffamation. La Cour d'arbitrage de la région de Nijni Novgorod est allé dans le sens de GAZ. Le tribunal a estimé que les affirmations de Iouri Postnikov étaient fausses et préjudiciables à la réputation du constructeur automobile. Le tribunal a ordonné au résident allemand de les réfuter dans la presse et de verser 6,000 roubles à l’usine pour le paiement des frais de justice.

Lu sur : https://auto.mail.ru/article/73569-sud_postavil_tochku_v_spore_gruppy_gaz_i_nemeckogo_inzhenera/
Adaptation VG

Tag(s) : #GAZ, #Vepr, #Protoype, #Anecdote