Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Après la fin de la Seconde Guerre Mondiale, la course commence entre l’URSS et les Etats-Unis. Ce n’est pas seulement une course à l’armement atomique, les deux puissances veulent aussi utiliser l’énergie de l’atome à des fins pacifiques. En 1958, Ford présente un concept-car de voiture à réacteur nucléaire au lieu d’un moteur à essence, la Ford Nucleon. La réponse de l’URSS ne sera pas longue.

En 1965, les scientifiques soviétiques conçoivent et mettent au point un prototype fonctionnel de voiture à moteur atomique. La Volga GAZ-21 sert de base à ce projet audacieux, mais la suspension est renforcée et un essieu avant supplémentaire fait son apparition en faisant un véhicule à six roues. Cette transformation profonde est motivée par le poids important du réacteur atomique, qui fait 500 kilogrammes.

Ce réacteur reçoit le nom de A-21 et ressemble à un moteur quatre cylindres classique. Mais il n’a pas de système d’alimentation en carburant et d’autres dispositifs rencontrés habituellement. Des pastilles d’uranium ont été fixées aux extrémités des cylindres et des pistons et de l’hélium est injecté dans les cylindres. Lorsque le moteur tourne, les pastilles d’uranium se rencontrent, l’hélium chauffe et se dilate, mettant les cylindres en mouvement. Le contrôle du fonctionnement du moteur se fait à l’aide de tiges installées à la place des soupapes.

La voiture baptisée Volga Atom est même testée sur le polygone de Dimitrov. Le réacteur développe la puissance de 320 chevaux et permet à cette voiture lourde des accélérations très vigoureuses. Les pilotes essayeurs mettent toutefois à jour des problèmes de freinage. Le système d’origine ne peut pas faire face. Un autre problème est la chaleur dans l’habitacle. Les essais ont lieu au printemps mais la température à l’intérieur de la voiture devient rapidement insupportable.

Malgré les avantages apportés par le réacteur, le projet est finalement abandonné et la Volga Atom ne roulera jamais dans les rues des villes. Quoi qu’il en soit, les Soviétiques ont réussi à faire mieux que les Américains avec un prototype roulant puisque la Ford Nucleon n’était qu’une maquette à l’échelle.

Lu sur : https://zen.yandex.ru/media/avto_sbornik/sekretnyi-sovetskii-atomnyi-avtomobil-volga-atom-5cda7708fd8dc600af774417
Adaptation VG

Tag(s) : #Histoire, #GAZ, #GAZ-21, #Volga, #URSS