Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aussi étrange que cela puisse paraître, de nombreuses voitures intéressantes ont vu le jour dans la Tchécoslovaquie socialiste. Le coupé Majka en fait partie et il en existerait même deux ou trois versions...

C’est un homme talentueux qui est l’auteur de ce coupé. Vaclav Chana de Škvorec a commencé en 1946 par restaurer un KdF 82 (le fameux Kübelwagen), ce petit véhicule militaire léger construit sur le châssis de la Volkswagen Coccinelle. A la fin de la guerre, ce genre de voiture n’était pas difficile à trouver. Vaclav Chana voulait réutiliser le châssis et d’autres pièces de la KdF, en particulier le quatre cylindres de 985 cm3 et 24 ch et dans sa tête il avait déjà imaginé sa propre carrosserie en forme de coupé sportif.

A l’origine, cette carrosserie devait être en aluminium mais comme il était facile de se procurer sur le marché tous les composants pour fabriquer de la fibre de verre, il s’est rabattu sur ce matériau. La légende raconte que tout le travail sur la carrosserie a été effectué dans la maison où habitait Vaclav Chana, et que pour la ramener dans le garage, le toit a dû être démontée et qu'il a fallu utiliser une grue… Mais les témoins avec lesquels Stanislav Švarc, du site Autofun.cz, a eu l’occasion de parler de la Majka disent que ce n’est pas vrai.

La construction de la voiture a duré jusqu’en 1962 et a nécessité, selon les notes conservées jusqu’à aujourd’hui dans des carnets, environ 11,000 heures de travail. Ce petit coupé élégant, qui pouvait atteindre la vitesse de 120 km/h, a reçu le prénom de la femme de Vaclav Chana.

Malheureusement, au tournant des années 1960 et 1970, la voiture aurait subi un grave accident et aurait été détruite. Vaclav Chana s’est immédiatement lancé dans la construction de sa remplaçante, qu’il a tout simplement baptisé « Majka 2 ». Il a de nouveau utilisé un châssis de KdF 82 mais avec un moteur plus puissant. La construction de la Majka 2 s'est achevée à la fin des années 1970. Elle se distinguait par son dessin beaucoup plus moderne ce qui est facilement compréhensible puisque les deux voitures ont été fabriquées à des périodes différentes.

Mais l’histoire de cette Majka manque de clarté et c’est pourquoi, Stanislav Svarc lance un appel à l’aide. Il a pu rencontrer le petit-fils de Vaclav Chana qui lui a fourni des photos de famille. On peut voir la Majka 2 mais elle blanche. Pourtant en couverture du numéro d’octobre 1980 du magazine Motor, cette voiture était rouge... C’est cette voiture qui, selon lui, serait en cours de restauration.

Mais là où cela se complique, c’est qu’on trouve d’autres photos de la Majka 2 sur la page Facebook « Kdf & VW Special ». Si la voiture portele même numéro d’immatriculation elle a une autre carrosserie ! Les deux prétendues Majka 2 diffèrent par leur forme générale, les phares et le dessin de la partie arrière. Le site évoque donc une Majka 3 laissant à penser que la Majka 2 aurait changé de carrosserie à la fin des années 1970. C’est d’ailleurs cette voiture qui a fait, fin 1980, la une mentionnée ci-dessus...

Si vous avez des détails ou le numéro de Motor d’octobre 1980, n’hésitez pas à prendre contact avec Stanislav Svarc.

Lu sur : http://autofun.auto.cz/tenhle-sportak-vznikl-v-socialistickem-ceskoslovensku-pomuzete-nam-se-zmapovanim-jeho-historie-16735/
Adaptation VG

Tag(s) : #Histoire, #Samodelka, #Majka, #Tchécoslovaquie