Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

« Gorin », la voiture de Fantomas retrouvée en Ukraine !

Cela fait des années que les habitants de Zbaraj en Ukraine se sont habituées à voir cette voiture. Longtemps ils ont cru que c’était une voiture de sport étrangère, mais il faut se rendre à l’évidence... il s’agit d’une samodelka. L’œuvre d’un certain Iaroslav Tsimbrovski.

Elle se distingue en particulier par ses ailes de mouettes, des portières articulées sur le toit. Cette voiture porte le nom de « Gorin », un nom rappelant la rivière qui traverse son village natal. Sa carrosserie est en fibre de verre, un matériau « pratique et respectueux de l’environnement » indique Iaroslav. La majorité des pièces proviennent d’une Moskvitch-412. Les phares sont rétractables. Cette voiture n’oublie pas les aspects pratiques. Elle dispose d’un grand coffre qui peut accueillir dix grands sacs de pommes de terre. A l’intérieur, Iaroslav a installé un récepteur radio et un lecteur de cassettes qu’il a lui-même réalisé. Il faut dire qu’il est ingénieur radio de profession !

Iaroslav a consacré la majeure partie de son temps libre à la construction de cette voiture, oubliant sommeil et repas. Sa femme lui a souvent reproché cela : « La voiture passe en premier, puis son travail et enfin... moi ». Il n’en est d’ailleurs pas à son coup d’essai. Auparavant avec un ami, Igor Mamchour, il avait construit une réplique de Lotus. « Nous étions célibataires. Nous avons commencé à fabriquer cette Lotus en 1976. D’abord une maquette en bois, puis la voiture en polyester. Ma mère m’en veut encore. J’ai maculé le plancher de résine epoxy et elle a mis toute la nuit pour tout nettoyer ». En 1977, la copie de Lotus était presque prête mais Igor s’est marié. « Fallait-il démonter la voiture et se partager les pièces ? » Finalement, ils décident de la vendre à un enseignant de Ternopil .

Il lui mettra ensuite cinq ans pour construire cette « Gorin ». Selon ses estimations, elle lui a coûté autant qu’une voiture neuve, soit de 5 à 6 mille roubles. « En 1983, j’ai eu du mal à la faire immatriculer ». On lui explique alors qu’il faut mesurer la puissance de la voiture, obtenir une homologation en règle du ministère, un certificat d’origine pour le moteur et un essai effectué par l’automobile club régional. Il réussit à effectuer toutes ses formalités et retourne à la GAI. Il se souvient que le chef de la police a longuement fait le tour de la voiture en caressant la carrosserie, puis s’est assis à l’intérieur en riant. Et finalement, elle a reçu le précieux sésame.

« Nous avons parcouru la moitié de l’Europe avec. Elle ne m’a jamais déçu » assure Iaroslav. Elle pouvait atteindre les 140 km/h. Elle est désormais remisée pour un repos bien mérité et son créateur envisage maintenant de faire une voiture électrique.

Lu sur :
http://te.20minut.ua/ua-i-svit/ternopil-fantomas-tsimbrovskogo-divuvav-u-1970-h-10208405.html
Voir aussi : http://racing-team.te.ua/forum/topic?f=32&t=263 (pour les nombreuses photos)
Adaptation VG

Tag(s) : #Samodelka, #Rencontre, #Ukraine