Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Avtoros est un petit constructeur russe qui ne peut pas renier sa réputation de fabricant de véhicules non conventionnels. Ceux qu’il produit disposent de trois ou quatre essieux et de pneus énormes pour rouler partout, sur terre et même sur l’eau ! Le dernier modèle d'Avtoros était exposé au Salon de Moscou. Il porte le nom de « Chaman ». Ce modèle remplace le « X-Trim » aux caractéristiques similaires. Cette nouveauté dispose également de huit roues, directionnelles si nécessaires. Et le « Chaman » dispose d’une hélice pour lui permettre d’évoluer dans l’eau.

Les modèles proposés par Avtoros sont loin d’être des délires de designers. Sans ces vezdekhods, il serait très difficile de se déplacer dans les vastes territoires de la Sibérie. Sans eux, on ne pourrait pas se rendre dans des villages reculés une bonne partie de l’année. Paradoxalement, les problèmes ne commencent pas en hiver, mais en été lorsque la toundra, au dégel, se transforme en un immense marécage. Le « Chaman » a été conçu pour répondre à cette problématique.

Il s’agit d’un véhicule imposant par ses dimensions. Sa longueur est de 6,3 m, sa hauteur de 2,7 m et sa largeur de 2,5 m. Le « Chaman » pèse près de 4 tonnes et il peut transporter une demi tonne de fret. Son habitacle relativement spacieux peut accueillir jusqu’à dix passagers, chacun disposant d’un siège individuel. Selon les souhaits des clients, l’habitacle pourra être aménagé plus ou moins confortablement.

Son design est plutôt attrayant. En dépit de sa destination, le « Chaman » dispose de formes modernes même si on ne peut pas les comparer aux standards en vigueur dans le monde de la voiture particulière. Mais face à des véhicules concurrents, le « Chaman » se remarque aisément. Certaines parties de sa carrosserie sont réalisées en fibre de verre. On ne trouve des vitres qu’aux endroits strictement nécessaires. Selon les versions, l’habitacle peut être climatisé. Il est d’ailleurs totalement hermétique à l’eau.

La garde au sol du « Chaman » est de 45 cm. Sa suspension est indépendante, à double bras triangulé. Il peut recevoir trois moteurs différents, fournis par Iveco et Hyundai. Des 3 litres diesel développant respectivement 170 ou 178 chevaux. La boîte de vitesse est soit une Agile automatique, ou une ZF manuelle à 6 rapports.

Selon le fabricant, le « Chaman » consomme en moyenne 20 litres aux 100 km. Mais la consommation peut fortement augmenter en fonction des difficultés rencontrées. Les versions destinées à être utilisées en Sibérie peuvent disposer d’un réservoir de 280 litres. La vitesse maximale n’est pas fondamentale pour ce type de véhicule, mais sur le « plat », il peut atteindre les 80 km/h. Dans l’eau la vitesse est bien entendue inférieure - 7 km/h.

Pour se déplacer dans des conditions extrêmes, il est important de disposer de pneus à basse pression. Avtoros les a développé lui-même. Ses pneus ont reçu le nom de « S-Trim » et « X-Trim ». Leur dimension : 1240/580 21 LT. Ils ont un dessin particulièrement bien adapté aux terrains marécageux. La pression peut être adaptée depuis l’habitacle en fonction des conditions rencontrées.

Le prix du « Chaman » dépend de sa configuration. Le carnet de commande d’Avtoros est pour l’instant complet et le marché russe était prioritaire. Il n’est pas prévu de le vendre à l’étranger.

Lu sur : http://bibimot.ru/195624-russkiy-shaman-vezde-proedet.html
A découvrir aussi sur le site d’Avtoros  : http://avtoros.info/
Adaptation VG

Tag(s) : #Avtoros, #Chaman, #Vezdekhod, #Nouveauté, #Salon